Inuit Games and Songs

Chants et jeux des Inuits - Canada - UNESCO Collection Musical Sources blog

« … Tout est souffle. Et c’est l’essentiel que tu dois noter. Les forces sont nos alliées, nos parentes. Encore faut-il que nous soyons en mesure de les déchiffrer pour nous en servir. Une femme aussi bien qu’un homme pouvait être angakkoq, mais c’étaient presque toujours des hommes. Certains puissants angakkut pressentaient les grands changements de froid ou de chaud, la durée des périodes chaudes, le départ ou le retour des narvals et des phoques, pourquoi le fjord était soudain obstrué par les glaces et pour combien de temps. L’angakkoq décidait alors si le village devait déménager ou non. L’angakkoq était notre plus sûr protecteur. Sans lui, les Inuits seraient tous morts. Chacun d’entre nous et l’angakkoq, tout comme nous, les Inuits, avons des esprits-gardiens qui aident à capter les forces. Nous tenons bien secrets ces esprits familiers et souvent ils nous visitent dans nos rêves. (…)
« Dans certaines occasions particulières, ils se transforment en oiseaux, en phoques ou habitent un de ces animaux… On ne connaît pas de limites à ces transformations. Uutaaq t’aurait bien expliqué ces choses. Tu lui en parleras lorsque tu passeras à Uummannaq. Lui aussi a été angakkoq. (…)

in Les derniers rois de Thulé, de Jean Malaurie, 1989

Various singers
Inuit Games and Songs (Unesco Collection, Musical sources, LP, 1978)
Listen / écouter

Publicités